Facebook Google Plus Twitter



Je ne sais pas vraiment comment commencer cet article, je vais donc y aller franco.

La députée "insoumise" Obono défend le fait de pouvoir dire "Nique la France" sur le principe de la liberté d'expression mais ne parvient pas à dire "Vive la France" quand on lui demande de la faire.

Même si depuis quelques années, j'ai honte d'être français car je me sens trahi par ceux qui la dirige, je me sens outragé, insulté par cette conasse. Mais comme elle a la couleur de peau foncé, ça passe.

Non, non, y a pas de racisme dans mes propos, n'inversons pas les rôles, je suis la victime et je demande réparation, condamnation pour ces propos racistes qui sont une incitation à la haine et à la violence, car faut se l'avouer, ça donne juste envie de sortir des propos racistes et de lui mettre une tête à cette salopoliticienne.

Quand tu es députée, tu dois représenter ton pays comme il se doit et lui montrer un peu d’intérêt et pas juste courir après le cumul des mandats et le salaire mirobolant qui va avec.

Ça me rappelle cette grosse merde au foot dans l'équipe de France qui passe devant les journalistes en disant d'un air fier :

- Non mais je m'en tape de la France, je porte le maillot pour moi et pas pour la France. (WTF!!!)

Je hais le foot, c'est juste pour l'exemple.

Maintenant pourquoi un coups de gueule de ma part? Parce qu'encore une fois, le combat contre le racisme ne doit pas être à sens unique, que quand un black ou un beur se fait agresser par un blanc. Non, que ça soit un blanc, un jaune, un noir, un beur, un marron, le combat doit être le même pour tous et si à mon goût ça ne fait pas plus scandale, c'est uniquement parce qu'elle est black et que personne n'a les couilles de la destituer de peur d'être accusé à son tour d'être raciste.

Imaginons maintenant des rôles inversés, un politicien blanc qui soutiendrai les mots "Nique la France" et même pourquoi pas "Nique les pays arabes", ou encore "Nique l'Afrique". Le scandale prendrait d'autres proportions, tout le monde crierait à la démission (et ça serait normal).

Alors on fait quoi nous les français dans ce pays qui ignore son peuple et laisse passer les provocations raciales et de haine uniquement quand ça l'arrange sous prétexte qu'on peux dire ce qu'on veut?

Voila, donc je pense que cette Obono à la con devrait directement pointer par la case chômage, perdre tous ses avantages, et je vous emmerde.




Facebook Google Plus Twitter