MikaelPiot.fr

MikaelPiot.fr








Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter



Je peux plus les voir, enfin si, j'y vais par principe, mais qu'est ce que ça peut m'énerver ces boites où l'on est juste un numéro et dont le but est d'avoir pour eux le plus d'inscrits possible, toujours plus que leurs concurrents, un peu comme dans un concours de bézettes dans une cours dans une cours d'école.

Leur méthode est simple, jouer sur le taux de chômage élevé et faire un peu comme si l'on allait à la pêche : on appâte le couillon avec une offre d'emploi vague, voir inexistante mais ça, vous ne le saurez qu'une fois inscrit.

Méthode classique qui fonctionne à chaque fois, des annonces types, floues, pas de salaire indiqué, ou alors "voir selon profil" et surtout postées à la chaine.

alt

Voila comment ça se passe :

1 - On est d'abord attiré avant tout par le titre. "Recherchons boulanger". Remplacez boulanger par le poste que vous recherchez, elle y est forcement dans la liste, ces annonces sont mises à la chaine, qu'ils aient de la demande ou non.

2 - Vous constatez qu'il n' y a pas beaucoup d'infos sur le poste proposez, au pire tout un speech qui met la boite d'intérim en valeur, bref vous appelez donc la boite d'intérim qui vous demande de passer, chose que vous faites.

alt

3 - Vous saluez, et la première question que vous posez est :

" Vous cherchez des boulangers en ce moment?"

qui est de suite répondu par :

"Holala mais oui mon bon monsieur! Y a de la demande là!"

4 - On vous tend bien sûr un lot de plusieurs pages empilées et agrafées ensembles qu'on vous demande de remplir tout de suite là maintenant parce que c'est mieux hein, vous comprenez mon bon monsieur comme ça, ça sera fait!

Mention spéciale à une boite dans ma ville dont le nom est synonyme d' "au secours!" qui m'a tendu quand même 4 pages où je devais inscrire jusqu'au nom de mes enfants, leurs dates de naissance etc etc. J'ai commencé à voir rouge et poliment je demande si ils ne voudraient pas aussi connaître mes préférences en terme de sous-vêtements. On me répond instantanément, c'est pour les cadeaux de noël monsieur. Je me suis inscrit là-bas aux alentours d' octobre dernier, et bien figurez-vous que j'ai reçu un sms me disant que j'avais droit à des cadeaux pour mes gosses, cadeaux que je n'ai jamais vu après m'être déplacé pour leur montrer le fameux sms gagnant. Que dalle! bande de crevures! Tout ça pour offrir un calendrier de la boite, un stylo ou un porte clé à leur effigie, et même ça c'est trop demandé.

5 - Bref, après avoir eu l'impression de remplir votre feuille d'impôt en complétant ce formulaire d'inscription pendant 30mn, vous leur tendez et enfin vous leur donnez tous vos documents personnels (permis, carte vitale, etc) qui resteront à vie dans leur serveur! Comment je le sais? J'ai déjà été inscrit il y a 15 ans dans cette boite, ils ont toujours une trace de moi, y compris la plupart des autres agences d'intérim.

Et là, pensant que le lendemain vous travaillerez à coups sur parce que oulala-on-recherche-sévère-la-maintenant, vous posez la question tant gardée au chaud :

"Bien, vous avez quoi du coup pour moi, pour les jours qui viennent?"

Ce à quoi on vous répond avec un petit sourire devant le coffre-fort où vient d'être déposée votre inscription, tirelire fermée à quadruple tour :

"Hooooo, ben cette semaine y a rien mais ça peut arriver hein! On vous appelle, bonne journée monsieur"

DU FOUTAGE DE GUEULE! Ca me fait penser à ça quand tu passes la porte pour partir une fois que tu leur a donné ce qu'ils voulaient :

En plus ils font du forcing, tu leur expliques que tu as un excellent chômage car tu as perdu ton boulot d'une façon bien particulière et que donc, tu as besoin de gagner plus que ton chômage, bref, que tu n'acceptes que le plein temps et rien d'autre. Ben non, ils t'appellent au cas ou tu craquerais pour une mission de 7 jours au tarif horaire de merde. Ha ben oui, parce qu'en plus, vous avez beau avoir des qualifs, on vous paie comme un smicard et pas plus parce que chez eux c'est comme ça (ce qu'ils disent tous).

Bref, à toutes les boites d'intérim qui m'ont fait déplacer pour rien, qu se sont bien foutues de ma gueule, allez bien vous faire foutre avec votre système pour moutons dépressifs. Il est hors de question que je cède à ce chantage professionnel, pire, à cette prise d’otage.

alt



Facebook Google Plus Twitter


2 commentaires
Facebook Google Plus Twitter



Je ne sais pas vraiment comment commencer cet article, je vais donc y aller franco.

La députée "insoumise" Obono défend le fait de pouvoir dire "Nique la France" sur le principe de la liberté d'expression mais ne parvient pas à dire "Vive la France" quand on lui demande de la faire.

Même si depuis quelques années, j'ai honte d'être français car je me sens trahi par ceux qui la dirige, je me sens outragé, insulté par cette conasse. Mais comme elle a la couleur de peau foncé, ça passe.

Non, non, y a pas de racisme dans mes propos, n'inversons pas les rôles, je suis la victime et je demande réparation, condamnation pour ces propos racistes qui sont une incitation à la haine et à la violence, car faut se l'avouer, ça donne juste envie de sortir des propos racistes et de lui mettre une tête à cette salopoliticienne.

Quand tu es députée, tu dois représenter ton pays comme il se doit et lui montrer un peu d’intérêt et pas juste courir après le cumul des mandats et le salaire mirobolant qui va avec.

Ça me rappelle cette grosse merde au foot dans l'équipe de France qui passe devant les journalistes en disant d'un air fier :

- Non mais je m'en tape de la France, je porte le maillot pour moi et pas pour la France. (WTF!!!)

Je hais le foot, c'est juste pour l'exemple.

Maintenant pourquoi un coups de gueule de ma part? Parce qu'encore une fois, le combat contre le racisme ne doit pas être à sens unique, que quand un black ou un beur se fait agresser par un blanc. Non, que ça soit un blanc, un jaune, un noir, un beur, un marron, le combat doit être le même pour tous et si à mon goût ça ne fait pas plus scandale, c'est uniquement parce qu'elle est black et que personne n'a les couilles de la destituer de peur d'être accusé à son tour d'être raciste.

Imaginons maintenant des rôles inversés, un politicien blanc qui soutiendrai les mots "Nique la France" et même pourquoi pas "Nique les pays arabes", ou encore "Nique l'Afrique". Le scandale prendrait d'autres proportions, tout le monde crierait à la démission (et ça serait normal).

Alors on fait quoi nous les français dans ce pays qui ignore son peuple et laisse passer les provocations raciales et de haine uniquement quand ça l'arrange sous prétexte qu'on peux dire ce qu'on veut?

Voila, donc je pense que cette Obono à la con devrait directement pointer par la case chômage, perdre tous ses avantages, et je vous emmerde.




Facebook Google Plus Twitter


Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter



Parce que j'ai une heure ou deux de libre, j'ai envie d'écrire un petit article sur les jeux et jouets qu'on a oublié, ceux qui ont fait notre jeunesse, qu'on les ai eu ou pas. Si ça vous rappelle des souvenirs, n'hésitez pas à partager ce petit moment de nostalgie! :)



  • Le Télécran : le jeu dont le dessin de la boite te donnait envie d'être un artiste, mais au final t'arrivait à rien à part écrire ton nom.

  • La Dictée magique : le truc que je pouvais voir chez d'autres enfants et qui faisait envie parce que ca parlait.

  • Les incollables : Les petits quiz qui nous on fait passer le temps en famille et en voiture pendant les longues heures de route quand on partait en vacances.

  • Le radio-émetteur Big Jim : dans les caves de notre hlm parisien à l'époque, mon père trouvait des jouets, celui-ci en faisait partie (sans le bonhomme), on tirait une ficelle et des messages enregistrés étaient audibles comme par exemple "Ici Big Jim, mission accomplie!". Devient très rare!

  • La peluche Kiki : Mon dieu que j'en avait horreur, et le comble, j'en avait un brrrrrrr.

  • Figurine Goldorak : il y en avait des centaines différentes à l'époque, c'était à la mode. Aujourd'hui elles deviennent rares, j'avais celles de la photo, moulée, non articulée, 10cm de haut, mais j'étais content.

  • Casimir : La génération de mes grandes sœur, ce machin moche et laid me faisait vomir, pire, il me faisait peur!

  • La tortue de chez Fischer Price : Bon ça me concerne moi avant tout, j'en avait une quand j' était bébé, on tenait la ficelle attachée à son coup et on la promenait partout.

  • Le terrain de basket : Déjà vu chez des enfants étant petit, c'était génial ce truc!

  • Le diaporama : Un grand succès à l'époque car jouet peu cher, pouvait exister sous différentes marques.

  • Les peluches Bisounours : J'en avais une que ma chère marraine Odile m'avait offert, un jouet que je ne quittais plus!

  • Les Petits Poneys : Un autre grand succès de l'époque!

  • Le mange-disque : Déjà utilisé chez d'autres enfants, c'était magique ce machin!

  • Les tétines : Formidable succès de l'époque, on en trouvait partout pendant un bon moment, tout le monde en avait un à son porte-clés, ma sœur en avait des tonnes. Le petit frère du pin's en somme.

  • La caisse enregistreuse : Un must du vintage.

  • Les jeux électroniques Nintendo : Très recherchés aujourd'hui, commencent à se faire rares, j' y passais des heures sur ceux de ma sœur qui doit toujours les avoir dans un carton.

  • Les cadeaux marketing : Que ça soit les lessives, les céréales, les boites de chocolat en poudre, ou d'autres produits, on savait attirer la clientèle avec ces bidules. Quel marque fait encore ça aujourd'hui à art Kinder dont c'est la marque de fabrique? Aucune.

  • Le Malabar : Certes, ce n'est pas un jouet, mais qui n' achetait pas avec une pièce de 50 centime de franc (8cts d'euro) ce chewing-gum avec son tatouage?

  • Tang : Pas un jouet, mais une boisson très sucrée dont une amie en a trouvé à 50cts pièce et m' en a ramené il y a quelques jours, toujours aussi bon!

  • Le Trickybille : Toujours le même, seule la boite à évoluée, mon fils en a eu un à noël.

  • L' Aquaplay : déjà joué chez d'autres enfants, j'aurai pu passer des journées entières avec ce truc, pousser le bouton, qui envoie des bulles dans l'eau, fait voler les petits anneaux qu doivent atterrir sur les tétons pour gagner.

  • Le Slinky : Encore un truc inutile, donc indispensable! Il a toujours ses fans aujourd'hui.

  • Le Tamagoshi : Tout le monde en avait un sauf moi, il fallait s'occuper d'un animal virtuel.

  • Les puces sauteuses : HAAAAAAA j'en avais et j'adorais ce truc, les concours de sauts étaient la mode de la récréation! Un simple bout de plastique quia rapporté des millions à son inventeur.

  • La colle Cléopatre : Ok, encore une fois pas un jouet, mais qui n'a jamais reniflé cette colle en classe dont le slogan était "La colle qui sent bon"?

  • Les mains collantes : Les vitres de notre enfance s'en rappellent encore.

  • Le Simon : Mythique, mémorisez et répétez l'ordre des boutons que la machine nous montre. On perdait tous au bout de 6ou 7 boutons à mémoriser.

  • Les pogs : De simples bouts de cartons qui ne valaient presque rien. donc il nous les fallait.

  • Les scoubidous : A l'époque, il n' y avait pas internet, que 6 chaines de télé et le moindre truc comme ça faisait une bonne occupation. Toujours en vente.

  • Hotel : Un jeu de société, variante du Monopoly qui se fait très rare.

  • Magiclight : Posez des sortes de leds sur un tableau et allumez l'interrupteur, magique pour l'époque!

  • Les roudoudous : Un bonbon dans une coquille, je supportais pas le concept parce que c'était pas pratique de tout mettre dans la bouche et en plus j'avais peur d'avaler la coquille.

  • Les crados : des images d'enfants dégueulasses et gores, on adorait!



Alors certes, il y en a beaucoup d'autres, des centaines ou des milliers, mais je crois qu'il serait impossible à dénombrer. On peut quand même en conclure que plus une invention était stupide et peu chère,plus elle faisait un carton (pogs, images paninis, puces sauteuses, pin's et aujourd'hui encore on peut encore le constater avec les hand spinner).

N'hésitez pas à partager :)




Facebook Google Plus Twitter


Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter




Je suis revenu de l'année 2067 après 1 an d'absence, mais pour vous je ne suis parti que depuis 5 minutes.

Le monde file droit à sa perte et l'homme ne se doute de rien, enfin il préfère plutôt fermer les yeux et léguer les problèmes à ses enfants et petits-enfants. La troisième guerre mondiale, celle de (20)39-(20)45 à été fatale pour l'humanité, les trois-quarts de la population mondiale à été balayée de la carte par les échanges nucléaires principalement américano-russes. Tout à commencé lorsque Georges Prescott Bush, petit-fils de Georges Bush, élu comme cinquantième président des États-Unis en 2037, décidait de lancer les forces armées américaines sur la Russie pour destituer Vladimir Poutine, âgé de 84 ans à ce moment. Le souverain ne s'est jamais laissé faire et il le prouvera encore une fois en sortant les armes ultimes. L' Europe s'est dissoute lorsque chaque nation a dû choisir son camps. C'était une guerre horrible, la plupart des pays n'existent plus, les centrales nucléaires sont divisées entre celles qui ont été touchées et qui laissent derrière elles des trainées radioactives, heureusement elles ne sont pas nombreuses, et celles qui , par logique, ont été désactivées de justesse pour éviter d'empirer la situation humaine. La couleur verte n'existe plus, remplacée en grande partie par le gris foncée du béton en miettes et des brouillards de pollution militaire. Les survivants se cachent comme ils le peuvent, souvent sous terre, ce qui n'empêche pas les maladies dont peu en réchappent. Les médicaments sont devenus rares, servent parfois de monnaie d'échange, tout comme l'eau, contre un peu de nourriture ou une vie. Certains résilients dans nos campagnes, mieux préparés à ce genre de situation, protègent leurs maigres cultures et bétails à coups d'armes à feu, telle une prison haute sécurité. Il deviennent les rois et les leader à suivre, grâce à eux, la planète à une petite chance de rester en vie, l' être humain aussi. Un paysage post-apocalyptique recouvre la surface du globe dorénavant. En 2045, les bombardements se sont arrêtés du jour au lendemain, il n'y avait plus de télévision, plus d'émission sur les stations de radio, seuls quelques talkies-walkies et quelques postes de cibie permettaient de communiquer sur courtes distances. Il n'y avait plus de dirigeants, ni d'un côté, ni de l'autre, tués sûrement par les dégâts collatéraux de leur guerre, vice fatal de la radioactivité trop importante sur les deux plus gros continents de la planète. Après la mort, l’espèce humaine connaitra la vie, dénuée de lois et de gouvernements, les résilients formeront des camps qui deviendront des villages puis des villes, sans cessent envahies par des criminels groupés qui tenteront de voler le travail du sage. Dans ces villes, le travail redonnera l'espoir aux pauvres gens venus participer et engrosser cette communauté au début pour survivre, puis par la suite pour vivre. L'homme réapprend à produire ses végétaux, à élever son bétail, à faire du feu comme nos anciens savaient le faire pour se chauffer et se nourrir, il transmettra le savoir de l' électronique et de l’ électricité pour se fabriquer des panneaux solaires et éoliennes de fortune. Les ouvrages plus ou moins conservés par ces résilients sont aujourd'hui le succès de la vie de demain.Tout est difficile, le taux de mortalité reste élevé, faute de moyens médicinaux modernes, les épidémies et les rivalités font leur chemin, mais au final l’espèce humaine revivra une seconde renaissance grâce au partage de connaissances et du savoir-faire de quelques érudits que tout le monde prenait pour des fous. Oui, demain, les fous seront rois.



Une nouvelle par moi-même.




Facebook Google Plus Twitter


Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter



Un petit article parce que ça fait longtemps, déjà, et ensuite parce que maintenant que toute cette pollution électorale est passée, on peut enfin recommencer à vivre comme avant, en pire certes, mais bon.

Pour résumer toute cette merde politico-médiatique, une seule question me vient à l’esprit :

Pourquoi les français sont-ils aussi cons au point d'avoir élu macron?

C'est encore une fois un système électoral truqué à mon goût, car l'on sait dés le premier tour qui sera président of hexagone. Ben oui, le premier tour pour faire du vide, le second pour supprimer le front national.

Je ne suis pas un fan du FN, cependant y'a un moment il faut arrêter les conneries.

Plusieurs points m’interpellent et sur lesquels tout parait normal aux yeux des gens :

- Certains ont reçu 2 cartes d'électeur.

Dans ce cas, comment quelques-uns ont pu voter deux fois?? Pourquoi on n'annule pas tout pour tout reprendre à zéro??

- Pourquoi on laisse faire quand des bulletins sont volontairement abimés ou manquants ou qu'au contraire on reçoit deux fois le même bulletin surtout pour macron???

C'est juste anti-démocratique et scandaleux. La loi puni de 15.000€ d'amende ce genre d'acte, mais non....

- Pourquoi les français on choisi macron?

Non, ils n'ont pas choisi macron, ils ont écarte le fn, ça n'est pas pareil du tout et je trouve ça puéril. Qu'on écarte le fn, ok, mais alors autant écarter macron aussi bordel, ce type n'est qu'un putin de capitaliste qui n'a fait que se contredire interviews sur interviews! Vous pouviez pas voter blanc ou vous abstenir?

Ce que je pense de tout ça? Les français sont des beaufs, oui, je suis bien placé pour le savoir, j'en suis un. Mais je suis un beauf abstentionniste, oui, c'est aussi démocratique que d'aller voter, puis commencez pas à me sortir le traditionnel "ouaaaaa t'as pas voté donc ta gueule!", parce que déjà je paie mes impôts comme tout le monde, ensuite si ceux qui sont morts pour qu'on aie le droit de vote aujourd'hui voyaient ce qu'est devenu ce jeu de l'oie que sont les élections, ils en pleureraient à coups sûr.

Si on a laissé faire toutes ces fraudes, oui, ce sont des fraudes, c'est uniquement pour savoir dans quel sens les résultats arriveraient, si le fn était largement gagnant, on aurait sans doute crier au scandale et tout arrêté.

Autre chose, simple constat, quand sarkozy ou hollande à été élu, vous avez vu des émeutes des militants fn lancer des pavés sur les crs et bruler les voitures de pauvres gars qu n'ont rien demandé? Pourtant c'est ce qu'il s'est passé après le premier tour pour protester contre le fn. Il s'agit là d'antifas, des extrémistes violents d’extrême gauche, et ils sont aujourd'hui certainement plus violents que ceux d’extrême droite. Alors soit on est anti-violence et on n'accepte aucun des deux côtés, soit on accepte les deux, mais critiquer un parti en parlant d'un éventuel retour de fours crématoires ou de chambres à gaz, non, arrêtez votre propagande.

Oui, la france est infectée et la seule façon de résoudre le problème une fois pour toute est de supprimer tous ces partis qu vous promettent depuis toujours monts et merveilles mais qui ne pensent qu'à leurs intérêts, pour le remplacer par de vrais gens du peuple, des boulangers, des maçons, des chômeurs, bref, ceux qui connaissent vraiment les problèmes des français...

Comprenons-nous, j'en ai rien à branler que vous soyez fn, lr, ps ou autre, ce qui me bouffe c'est de ne pas accepter l'avis des autres, même si il est contraire au votre et si c'est votre cas, alors arrêtez de parler démocratie et commencez à parler hypocrisie.




Facebook Google Plus Twitter


Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter



Rappel de la définition de BAD : Base Autonome Durable, autrement dit un lieu de repli sécurisé en cas de problème ou de catastrophe à grande échelle.

Certains confrère ont plusieurs BAD, mais d'autres, pas du tout (du moins pas encore).

Généralement il s'agit d'un terrain (un champs, une prairie...) préparé depuis un bon moment avec ses quelques cultures, outils et accessoires. Un peu comme un terrain de camping quoi.

Mais que faire quand vous n'en avez pas? On va y réfléchir ensemble, vu la conjoncture, c'est pas négligeable.

J'ai toujours pensé qu'on aura bientôt une troisième guerre mondiale dans laquelle la Russie serait impliquée directement. Vous pouvez rire, citez-moi un seul siècle sans une seule guerre aussi grande ou petite soit-elle? Voila, donc on se tait.

Avec les tensions entre Trump et Poutine en ce moment, il faut être préventif donc. Que faire si vous n'avez aucun endroit où aller à part rester chez vous?

Je pars sur 3 points primordiaux dans ce cas : A.L.D. pour :

Anticiper :

N'attendez pas pour stocker des vivres chez vous, pour plusieurs mois, ça ne coûte pas grand chose d'acheter 10kg de pâtes, autant de purée et de riz. C'est le minimum syndical et se conserve bien. Pareil pour l'eau, n'attendez pas pour stocker votre eau, ou plutôt vos bidons de 20L d'eau de javel inodore à 6% (pour purifier votre eau, je ferai un article la dessus très vite aussi). N'attendez pas pour avoir une armoire à pharmacie non plus.
Que se passera t-il en cas de problème? La population se ruera sur les grandes surfaces et magasins. Autant de danger inutile.

Localiser :

Il est très important d'avoir su prendre le temps de localiser toutes les fermes, usines et entreprises pouvant dépanner. N'attendez pas.

Discrétion :

Sachez être discret concernant vos intentions et vos études autour de chez vous.Une population à l'agonie est prête à tout pour survivre...

Voila, des règles simples mais 99% de la population se laisse vivre pour le moment et criera aux abois le jour J, vous êtes prévenus....




Facebook Google Plus Twitter


Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter



Bon ben voilà, j'ai découvert via Timo un nouveau réseau social qui existe depuis quelques mois: Mastodon.

Bon pour faire simple, Mastodon, c'est comme Twitter mais en libre et en mieux : Il est open-source !

En gros, il suffit de choisir une instance, ou une adresse dans la liste si vous préférez, vous vous créer un compte et voilà!

Attention, des centaines d'inscriptions par heure, certaines instances ont cessé de prendre des inscriptions, mais peut importe puisque quand vous êtes connecté, elles communiquent toutes entre elles!

Tiens si vous voulez me suivre d'ailleurs, c'est par ici que ça se passe!

En vous attendant, je me poile!




Facebook Google Plus Twitter


Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter



Sérieusement, je peux pas supporter...

La plupart du temps, l'on a affaire à des Q.I. d'huitres qui se chamaillent pour des conneries pas possible.

J'avais regardé les débuts de la toute première en france, "loft story" avec Lohanna et les autres pignoufs. Pitoyable.

On paie une redevance pour voir des abrutis voyager, sans une once de culture dans le crâne, et en plus tous frais payés.

Si, y'en a deux que j'ai regardé et que je regarderai avec méfiance, la première se passe chez nous, on colle 10 blaireaux et 10 dindes sur une ile et il doivent survivre coute que coute.

Mais en france, quand on doit urgemment trouver de l'eau pour tenir jusqu'au lendemain, il est visiblement préférable de s'allonger sur la plage pour bronzer en laissant chercher les autres.

La deuxième se nomme "Alone", se passe aux states, et on pose 10 mecs sur une ile qui est une vraie jungle et qui n'a rien a voir avec une plage de Haïti. Ils sont séparés les uns des autres par 6kms et ont le choix à 10 objets dans une liste de 40. Il y a de tout, une gamelle, une hache, un arc, une pelote de ficelle, un firesteel (outil pour allumer un feu), etc, etc... Ils doivent porter eux-mêmes leur caméra et ont systématiquement un téléphone satellite en cas d'urgence et une bombe lacrymo contre les grizzly.

Je vous assure que cette série déchire, n'est pas du chiqué, et est remplie de danger. D'ailleurs, le tiers des participants abandonne dés le second jour car ils ont eu une trouille pas possible la nuit à cause d'un puma ou d'un grizzly à quelques mètres d'eux.

Ils doivent avoir une bonne connaissance de la survie, se fabriquent un abri comme ils le peuvent, souvent ils prennent par défaut sur les 10 objets, une bâche, de la ficelle, une hache , un firesteel et une petite casserole. Le minimum pour se faire rapidement avant la tombée de la nuit, un feu, bouillir de l'eau et un toit provisoire. Pour se nourrir, démerde-toi! Algues, champignons, plantes, chasse, pêche,pas facile dans la jungle.

regardez l'épisode un, je suis sûr que, comme moi, vous allez adorer!

https://www.dailymotion.com/video/x3q1e1s




Facebook Google Plus Twitter


Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter



Pas évident de se rappeler comment et avec quoi on faisait sur internet au début!

En ce qui me concerne, on a commencé avec AOL (Arnaque OnLine, avec ces fameux CD de connexion gratuits dans les magasins), un forfait de 50h par mois, c'était cher, et on arrivait vite au bout, au delà, la minute était surtaxée. D'ailleurs on regardait sa montre et on notait sur un calepin le temps qu'on passait dessus pour rester dans le forfait. On avait un bon vieux modem et son bruit de connexion horrible, bien sûr on ne pouvait pas utiliser le téléphone fixe pendant ce temps car ça pompait sur la même ligne! J'ai eu la chance (haha!) de passer à une révolution à l'époque, AOL illimité pour 99 francs par mois (voir premier lien plus haut), et ça a eu le même effet que Free avec son forfait mobile à 2h : trop de demande, et AOL n'arrivait pas à suivre, du coup, on était déconnecté toute les 30 minutes, génial pour de l'illimité hein? M' enfin j'avais un petit soft qui simulait une déconnexion-reconnexion toutes les 29mn et 30sc, pawned! Puis de mémoire on est passé à Wanadoo qui était par la suite plus intéressant, puis Alice et enfin, Free aujourd'hui parce que je trouve leur matos vraiment complet (mais pas parfait).

Et on faisait quoi avec toute cette bande passante de malade à tel point que ça allait plus vite d'aller acheter un CD 2 titres à Leclerc? Allez, je chauffe les neurones, c'est parti!

On lisait nos mails avec le logiciel fourni avec le cd d'internet, AOL et au pire, on utilisait Outlook. Par la suite, nous les jeunes utilisions un outil de communication qu'on adorait et qui était devenu THE logiciel à avoir : MSN Messenger qui permettait de discuter instantanément comme sur facebook (En parallèle on utilisait aussi Caramail pour lire ses mails). J'avais un petit soft assez puissant pour la discussion instantanée : ICQ (qui existe toujours mais méconnu du public, on trouvait des contacts du monde entier en tapant des noms aléatoires).

Les moteurs de recherche faisaient plus ou moins leur travail, Yahoo qui puait un peu, puis Lycos (va chercher!) et surtout je trainait sur Altavista qui était le plus gros moteur de recherche de cracks et numéros de série pour logiciels (qui étaient très facile à cracker à l'époque).

On y connaissait rien aux ordinateurs qui étaient très chers, et un jour j'ai eu mon premier pc qui en fait était un apple (aaaarg!), je ne savais pas trouver de jeux dessus, j'aurai pourtant pu avec un type de mon lycée qui était un apple-addict, un pur neird qui a d'ailleurs créé un logiciel qui manquait sur mac, Epoxy de mon ancien ami JumpIfNotZéro sur son site! Bon, cet ordi était un cadeau d'occaz qui valait cher de mes parents, je n'arrivais à rien dessus à part télécharger et jouer au seul jeu installé dessus : Prince of Persia!

D'ailleurs en parlant de jeu, mon tout premier jeu en ligne qui passait sans trop de souci était "Delta Force", c'était laid, très laid, avec un décalage dans temps de 2 secondes à cause du bas débit. Pour tuer quelqu’un, fallait deviner sa position 2sc avant qu'il y soit, j'aimais bien quand les gens se cachaient et ne bougeaient plus, ça facilitait le travail! Il n'y avait encore pas vraiment de tricheurs à cette époque. Je rageais un peu car je ne pouvais pas jouer à counter-strike pour les mêmes raisons et en plus le mac était trop léger niveau puissance.

Sinon on était assez limité dans l'utilisation d'un ordi parce qu' encore une fois on n'y connaissais rien, j'ai créé ma première page web qui s'appelait je crois webcoyote.fr.st, en utilisant un nom de domaine gratuit en fr.st en échange d'une petite banderole en haut de page. Je ne connaissais rien au langage de programmation et je me cassais les pieds à placer du texte et des images avec word (je sais j'ai honte).

Principalement, on téléchargeais comme des porcs sur le réseau p2p avec des logiciels comme emule, shareazad, edonkey ou limewire. On mettait 30 minutes pour un moreau de musique et 4h pour un film de qualité merdique mais on s'en foutait, on était libre!! Il n'y avait pas hadopi qui surveillait, entre autre. D'ailleurs, j'ai connu la naissance du format avi et xvid alors qu'aujourd'hui, je favorise largement un téléchargement d'un mkv pour sa qualité, en même pas 10mn pour une taille de 8 Gigas environs (700mo pour un avi, 0,7 Giga si vous préférez).

Je m'amusais comme un petit fou aussi à trouver des chansons rigolotes ou paillardes, les tabous disparaissaient!

Et vous, ça vous rappelle des souvenirs? :D




Facebook Google Plus Twitter


Aucun commentaire
Facebook Google Plus Twitter



Je vois pas mal tourner en ce moment une polémique à propos de l'humoriste Kev Adams dans un sketch ou il est déguisé en caricature de chinois, avec un fort accent similaire.

Il serait donc raciste! Ben merde, ce pays est plus atteint que je le pensais, il est juste irrécupérable! Si il y a à mon goût un métier où l'on peut parler de tout sans être lynché, c'est bien celui d'humoriste!

Ben non, les gens veulent la guerre, pour un rien, gratuitement, parce qu'ils s'emmerdent!

Soyons clair, je n'aime pas Kev Adams, tout comme je n'aime pas vraiment Dieudonné (plus depuis qu'il a quitté Elie Semoun, je ne le trouve juste plus drôle du tout), mais qui vous force à les regarder eux ou leurs spectacles???

Ok, Dieudonné à dit des choses très provocatrices, mais ses shows sont généralement dans la catégorie "humour", alors peut-on le blâmer comme on blâme un politicien qui lui est plutôt drôle quand il doit refléter le sérieux?

Et cette mode de crier au racisme quand ça arrange, ça me gave tout autant. Ça me rappelle les States on pour un rien on peut poursuivre n'importe qui, juste pour le pognon, le coups de pub ou faire chier le monde.

Autre contre-exemple, un humoriste français d'origine chinoise que je kiffe vraiment, les humoristes ont tous leur style (Dubosc joue souvent le charmeur raté par exemple), ben lui il se moque des algériens. Mais comme il a grandi à côté de Jamel Debouze qui est aussi algérien et qui rigole de ses sketchs, ben ça passe. Je trouve ça très hypocrite, on ne peut donc pas rigoler de n'importe quoi et de n'importe qui?

Pour conclure, je poserai donc la question, Coluche était-il donc lui aussi raciste?

Ben si je suis votre raisonnement, il l'était car il faisait de l'humour sur les belges, les africains, les suisses, les chinois, les arabes, les blancs, les noirs, les jaunes, les bleus, verts, rouges, bref, tout le monde.

Ben non, Coluche est une légende vivante qui se moquait de tout le monde pour réveiller les consciences, un généreux gueulard plein de philosophie, comme moi mais en moins moche :)




Facebook Google Plus Twitter